La destinée de l'Erade
Bienvenue à toi, étranger !
Œuvre du hasard ou du destin, tu viens d’arriver aux portes d’un monde nouveau, celui d’Erade ; un univers aux secrets innombrables où cohabitent des cultures différentes et où la magie se lie à chaque être, dés sa naissance. Tu connaitras l’amour, l’amitié et de grands moments que tu n’oublieras jamais mais aussi de la tristesse, une noirceur dont tu ne te connaissais pas l’existence et qui sommeille pourtant en toi. Ce monde possède des horizons différents, des histoires liées entres elles et tu apprendras par la suite que rien n’arrive par hasard. Tu peux fuir ou rejoindre l’aventure mais n’oublie jamais qu’ici, chacun de tes actes changera le cours de notre histoire, celle que l’on écrit tous ensemble, la destinée de l’Erade.



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Bestiaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naïla d'Otian
Conseillère de l’Aube
Naïla d'Otian

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 25
Camp : Neutre à tendance bénéfique
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Le Bestiaire   Sam 19 Mar - 1:59

Bestiaire du Royaume de Rugilian.
Terres arides et déserts infinis, il subsiste tout de même de la vie au coeur de cet enfer, mais celle-ci sera prête à vous tuer à chaque coin de rue.

- ILS VIVENT SUR LES TERRES -

Les petits gabarits :


Le Veloraptis
Les Veloraptis sont de petits lézards d'environ cinquante centimètres de hauteur qui vivent en grande communauté de trente à cinquante individus. Ce sont des reptiles qui se tiennent sur deux pattes et peuvent courir à une surprenante vitesse, bien que celle-ci ne leur soit utile que pour la fuite : Ils sont strictement insectivore et frugivore. Leur capacité à s'enfuir rapidement est un atout qui leur sert à échapper aux plus grands lézards qui vivent en terres Rugiliannaises, car ils sont pratiquement au bas de la chaine alimentaire. Ils font parties des formes de vie les plus petites -exceptés les insectes- du royaume de feu. Les Veloraptis ne tiennent jamais en place : Ils sont sans cesse à l'affût, prêt à détaler, les sens en alertes. Une seule imprudence et ils peuvent finir dans la gueule d'un Dragon, ceux-ci mangeant presque n'importe quoi. Ils vivent le plus souvent près de plan d'eau isolé, loin des autres espèces animales, et leur communauté est sans cesse surveillé par des sentinelles postés un peu partout. Dès que l'un d'eux sonnent l'alerte, c'est chacun pour soi : Les mères n'hésiteront même pas à abandonner leur petit à une mort certaine pour sauver leur propre peau. Même s'ils ont un physique assez attachant et ne démontre aucune agressivité, ils ne pourraient être domestiqué au vue de leur grande peur de ce qui les entourent.
Danger : ★☆☆☆☆☆☆ Casi-nul
Rareté : ★☆☆☆☆☆☆ Courant


Le Bucéphale
On se l'accorde, ce n'est pas cette bête-ci que vous approcheriez après un premier coup d'œil ! Et pourtant, le Bucéphale n'est pas réputé pour être une espèce de Dragon agressive ou attaquant le premier qui croisera sa route. Néanmoins, il est clair que tout son arsenal ne lui sert que pour une chose : Tuer. De la taille d'un cheval de trait, ce reptile de taille moyenne vit loin de la cité de Mordiaarg bien qu'il ne soit pas rare : il est tout simplement un adepte de la tranquillité et du calme. Le Bucéphale n'adopte généralement aucun comportement agressif si ça n'est que pour défendre sa peau. Ils ne sont pas réputés pour être territoriale ou très protecteur envers leurs petits. D'ailleurs, les bébés sont livrés à eux-même dès leur naissance. La mère ne les protègent que lorsqu'ils sont encore dans leur œuf, tenant les prédateurs loin de son nid. Ils se nourrissent d'à peu près n'importe quoi se tenant sur patte et qui soit plus petit qu'eux. Ils sont reconnaissables à leur "carapace" épaisse et dur comme le roc. À Rugilian, ils sont couramment chassés pour leurs écailles qui font parties des matériaux les plus résistants qui soient. Il n'est pas rare de voir au sein de l'armée Rugiliannaise, des soldats possédants des boucliers faits à partir d'écailles de Bucéphale. Elles résistent aisément aux coups d'épées ou même à certaine magie.
Danger : ★★★☆☆☆☆ Rester sur vos gardes
Rareté : ★★★☆☆☆☆ Fréquent

Le Léopard Tempéré
Le Léopard Tempéré est une espèce de félin vivant dans les contrés arides de Rugilian. Ils sont l'une des rares espèces autre que les reptiles ayant la capacité de survivre dans pareil environnement. Ils ont appris au fil du temps à s'adapter aux journées torrides du royaume et à ses nuits glaciales : Leur pelage est tout juste assez mince pour les protégés du soleil accablant et suffisamment épais pour les tenir au chaud lorsque la nuit tombe. Ils chassent surtout la nuit, où leur vision adapté leur donne un grand avantage sur leur proie. Ils se nourrissent de tout ce qu'ils trouvent, souvent de vieilles carcasses laissés derrière par les Dragons. Ils chassent et vivent en solitaires, nourrirent toute une communauté dans pareil endroit serait, pour eux, trop difficile et tous finiraient par mourir de faim. Dans ce royaume où la cruauté est préféré à toute forme d'entraide, c'est chacun pour soi, et il faut être en mesure de défendre sa peau. Malgré tout cela, les Léopards Tempérés ne sont pas réputés pour leur comportement hostile. Faisant partie des plus petites espèces, ils préfèreront prendre la fuite que d'être confronté à un combat. Il reste toutefois qu'il faut rester conscient que ces bêtes ont et des crocs, et des griffes, ainsi donc elles ne se laisseront pas malmener si l'idée venait à quelqu'un de se frotter à eux.
Danger : ★★☆☆☆☆☆ Méfiance
Rareté : ★★★★☆☆☆ Présent sur le territoire

D'une autre trempe :


Le Démon du Désert
Ils n'ont certes pas un nom très original mais il leur va parfaitement. Ces bêtes sont les plus craintes par les voyageurs qui vagabondent en Rugilian. Haut perché, environ quatre à cinq mètres, ils ont le corps d'un lion et la tête d'un monstre quelconque sorti tout droit de vos pires cauchemars. Ils sont surtout présent dans le Désert des Mirages, éloignés des grandes populations. Ce sont des créatures extrêmement intelligentes, élaborent mille et une tactique pour piéger leur proie, et autant dire, elles y arrivent aisément la plus part du temps. Leur mode de chasse consiste à se trouver un partenaire et d'attendre qu'une tempête de sable se lève. Leurs yeux sont dotés d'une membrane spéciale qui les protègent de l'irritation du sable et ne sont donc pas désavantagé lorsque Dame Nature se déchaîne. Lorsque la tempête est levé, ils partent à la recherche d'une proie ou d'un voyageur égaré et s'acharneront sur lui jusqu'à pouvoir se repaître de son corps et même, de sa monture si la pauvre victime est à cheval. Peu de gens ont survécu à une attaque de Démons du Désert, leur point faible étant dur à trouver et à déterminer : Ça n'est certainement pas leur tête, leur boîte crânienne étant plus solide que du roc. La plus part des victime finissent par se laisser dévorer, à bout de force et accablé par la fatalité. Dans un désert comme celui des Mirages, toute fuite est impossible.
Danger : ★★★★★☆☆ Courrez, inconscient !
Rareté : ★★★☆☆☆☆ Fréquent

Le Cerberüs
Cette espèce de Dragon possède un physique assez particulier. Leurs écailles sont principalement noir ou foncé, avec plusieurs autres de couleur orangé, qui porte à croire au premier regard que leur peau est rouillé, mais il n'en est rien. Il est vrai, toutefois, que c'est un type de Dragon qui vit très longtemps, plusieurs siècles d'affilés, et n'arrêtent jamais de grandir tout au long de leur vie. On peut donc souvent déterminé l'âge d'un Cerberüs à sa taille. Ils vivent relativement éloigné de la cité de Mordiaarg, où les femelles peuvent élevés leur seul et unique petit en tranquillité. Elles ne donnent naissance qu'une fois par siècle environ, et d'un seul bébé à la fois. Elles les élèvent pendant quelques décennies avant de les livrer à eux-même. Pendant la période où elles les éduquent, elles sont extrêmement, et je dis bien extrêmement, protectrice envers leur progéniture. Quiconque s'approche trop près risque de se faire écraser sous la patte griffus de la mère, même si ce fameux quiconque n'avait aucune mauvaise intention. Surtout que la mère et l'enfant sont enchaînés au sol pendant presque dix ans, le temps que le petit Cerberüs junior apprennent complètement et correctement les techniques de vol. Après quoi, il volera aux côtés de sa mère et l'accompagnera lors de ses chasses. Dans tous les cas, il vaut mieux rester à l'écart, sinon vous risquez de devenir le centre d'attention de cette dites chasse !
Danger : ★★★★☆☆☆ Dangereux
Rareté : ★★★★☆☆☆ Présent sur le territoire


Le Draconis Infernis
Ce Dragonnoïde est de loin le plus majestueux, rare et craint de tous. En Rugilian, il est considéré comme l'ultime roi de ces terres de flammes, et même les plus grands seigneurs lui accordent un immense pouvoir. Créature noble et fière au caractère farouche est cruel, il représente parfaitement toute la violence et la bestialité du royaume de Rugilian. Il fait partie des deux seuls et uniques races de Dragon de ces contrés crachant des gerbes de flammes. Leurs écaillent sont de la couleur d'un Rubis, leurs yeux sont flamboyants et deux cornes en spirales ornent leur tête comme la couronne d'un roi. Leur gueule dispose de plusieurs rangés de dents longs et affûtés comme des rasoirs qui vous transpercerait en deux. Ces lézards géants sont purement solitaire et ne supportent pas de croiser leur congénère : Ils se confrontent très souvent jusqu'à la mort, le vainqueur savourant souvent sa victoire en dévorant la carcasse du perdant. Même lors de la reproduction, il n'est pas rare que la femelle tue le mâle si elle l'a jugé insatisfaisant pendant l'accouplement. Ils mangent n'importe quoi, rien n'étant plus haut qu'eux sur la chaine alimentaire : Que se sois un quelconque gibier ou une sorte de dragon plus petit, ils mangent tout ce qui leur tombe sous la main. Les femelles ne donnent naissance qu'à un seul petit à la fois et ne les élèvent que quelques mois avant de les laisser à eux-même. Peu maternelle, il arrive même qu'elle les abandonnent avant-même que l'œuf fut éclos. Une seule fois on raconta l'histoire d'une de ces bêtes qui fut domestiqué. Celle d'un ancien roi qui trouva une coquille abandonné et qui le ramena au Dragon Castellum. La Dragonne avait un caractère tout aussi cruel et impitoyable que son maître, et les condamnés lui servaient occasionnellement de repas. Son nom fut Belzebuth, et il est dit que le dit roi remporta de nombreuse victoire sur le dos de cette calamité du ciel. Ce fut la seule fois où un Draconis Infernis fut dompté, d'autres rois ayant tenté de reproduire un tel exploit ayant fini dans la gueule du Dragon.
Danger : ★★★★★☆☆ Courrez, inconscient !
Rareté : ★★★★★★☆ Rarissime


Le Pourfendeur
Le pourfendeur est la clé de l'armé de Rugilian. Ces dragons d'une hauteur de deux à quatre mètres et d'environ dix mètres de longueur ont été domestiqué il y a de cela quelques siècles par la milice du royaume. Cette espèce de lézard géant vit en grande communauté de plusieurs dizaines d'individus et cohabitent donc facilement dans les écuries. Dès la naissance, ils sont éduqués par des dresseurs insatiable de sortent qu'ils deviennent agressif, possessif et colérique. Rare sont ceux, excepté leurs cavaliers, qui peuvent les approcher sans subir des hostilités. Bien que Les pourfendeurs savent reconnaître leur maître, il n'existe habituellement aucun lien émotionnelle entre cavalier et monture. Il reste toutefois fortement conseiller pour ceux désirant faire partie de la l'escadrille Rugiliannaise de conserver le même dragon tout le long que dur leur service dans l'armée, pour favoriser la maîtrise de leur lézard. Le Pourfendeur est la seconde et dernière race de Dragon en Rugilian qui crache du feu, et cela se révèle particulièrement "utile" en temps de guerre. Deux ou trois dragons peuvent à eux seuls brûler à vif un bataillon complet. L'escadrille de Pourfendeurs est la plus redouté de tous les royaumes et la fierté de Rugilian : Plus d'une centaine de Dragons prêt à mettre à feu et à sang des armés entières. Ils n'hésitent pas à ce saisir d'un soldat en frôlant le sol et de se nourrir de leur tête avant de repartir à l'assaut pour une nouvelle victime qui finira entre les crocs de ces bêtes de combats.
Danger : ★★★★☆☆☆ Dangereux
Rareté : ★☆☆☆☆☆☆ Courant

© Naïla d'Otian - La Destinée de l'Erade


Revenir en haut Aller en bas
 

Le Bestiaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La destinée de l'Erade :: La Destinée de l'Erade :: ROULEAUX SACRÉS :: Les Royaumes :: Le royaume de Rugilian-
Sauter vers: