La destinée de l'Erade
Bienvenue à toi, étranger !
Œuvre du hasard ou du destin, tu viens d’arriver aux portes d’un monde nouveau, celui d’Erade ; un univers aux secrets innombrables où cohabitent des cultures différentes et où la magie se lie à chaque être, dés sa naissance. Tu connaitras l’amour, l’amitié et de grands moments que tu n’oublieras jamais mais aussi de la tristesse, une noirceur dont tu ne te connaissais pas l’existence et qui sommeille pourtant en toi. Ce monde possède des horizons différents, des histoires liées entres elles et tu apprendras par la suite que rien n’arrive par hasard. Tu peux fuir ou rejoindre l’aventure mais n’oublie jamais qu’ici, chacun de tes actes changera le cours de notre histoire, celle que l’on écrit tous ensemble, la destinée de l’Erade.



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucius l'Eternel

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 32
Camp : Les Elus du Chaos
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Au nom de Slaanesh [Shâal]   Ven 15 Jan - 2:33

    Il pouvait la sentir, l'odeur enivrante de la guerre...Oui, elle était proche, si exquise et désirable, il avait parfois du mal a en tenir en place tant la poignée de sa lame ou les cris des suppliciées de son armure devenait de plus en plus fort. A chaque fois qu'une nouvelle croisade noire, contre Erade ou les Anémonius, approchait, alors Lucius savait reconnaître chaque geste et signe particulier qui l'annonçait. Son flair ne l'avait encore jamais trompé, depuis des mois, il ressentait se moment. La circonférence n'avait été qu'un prélude, les ridicules agents de Nurgle était trop faible pour défaire tous ses imbéciles, mais les Emperor's Children eux allaient connaître la plus forte dose d'adrénaline de leur existence, s'enivrer a n'en plus finir de meurtre, d'orgie, de viol et de massacre. Slaanesh serait ravi de tout ceci, et cette fois, plus question de laisser ses abrutis de World Eaters prendre l'avantage de l'offensive, ses abruti de Khorne s'enfoncerait encore trop loin dans les lignes ennemis. Remarque, peut-être que cela pourrait être une solution, si la légion du dieu du Sang était détruite, cela ferait des vacances a celle du Prince Noir. Mais ses troubles et ses envies subites étaient mauvais pour la stratégie générale de la légion. Il se devait de se contrôler dans les moments les plus importants. Et même si curieusement, lui et Fulgrim avait bien souvent les mêmes envies subites au même moments, il se trouvait parfois que sa supérieure ne puisse rien pour lui, car était bien mieux que lui. Donc il se devait de trouver autre chose afin de calmer ses pulsions. Le mieux restait encore d'aller a Plénium pour trouver des pigeons capable de lui rendre la vie plus facile.

    Toutefois, a force de marcher dans les rues toujours aussi animée de la ville maudite, Lucius l'Éternel fini par retrouver le calme et la sérénité. Même si cela ne valait pas bien sur une belle offrande a Slaanesh, il parvenait a retrouver les idées claires. Plénium était réellement une ville de débauche et de démesure, peut-être cette ambiance propre a Slaanesh parvenait t-elle a le contenter un minimum. Il pouvait maintenant songer a sa tâche sans entendre sans cesse les gémissements des damnées de son armure qui lui donnait tant envie de repartir au front pour une orgie particulièrement sanglante, violente et extatique ! Le marché aux esclaves restait son endroit favoris, ou il pouvait admirer les nouvelles trouvailles. Parfois, il s'en offrait quelques unes qu'il jugeait bon d'offrir a Slaanesh en offrande, mais pas cette fois, ce n'était pas le genre de chose qu'il recherchait. Son chemin se poursuivit dans les étals du marché vers le rayon des drogues. Il devait souvent en fournir de plus grande quantité a ses légionnaires dépendant. Il n'avait jamais voulu se rendre dépendant des drogues, car il comptait beaucoup sur ses responsabilités et son pouvoir de séduction, et il ne pourrait être parfait avec une tare pareil, mais d'autre n'avait pas ce genre de considération et se tourner entièrement vers les plaisirs et la recherche de l'extrême sans rechercher l'idéal de perfection...Quel dommage !

    Il se stoppa donc devant une échoppe de bâton de la mort. Le visage masqué, ne laissant apparaître que son front, ses yeux luisant d'une étrange lueur verte, Lucius toisa le marchand avant de regarder les produits, recherchant lequel d'entre eux serait le plus adapter. Son armure moulait parfaitement son corps et laissait a la vue de tous les courbes de ses muscles parfaitement dessiné. Aucun doute, il était un avatar de tentation pour les femmes qui avaient souvent du mal a résister a ses charmes. Il s'empara de plusieurs bâtons qu'il rangea on ne sait trop ou, peut-être dans une curieuse magie du domaine de Slaanesh dont c'était la la seule utilité. Le marchand allait crier au vol, mais vu la tête de Lucius et sa sinistre réputation, il afficha une expression de peur, ne voulant pas mourir aujourd'hui.

    « Pitoyable être éphémère. Ta mort ne m'offrirait aucun plaisir, alors du vivra dans la honte...Jusqu'à ce que Slaanesh s'empare de ta misérable existence ! »

    Dédaigneux, le second de Fulgrim parti cette fois vers les anciennes demeures dont beaucoup était maintenant vide. Pourquoi cela ? Afin d'être seul un moment peut-être. Ses rues n'étaient pas vraiment sur, et il savait bien qu'il risquait d'être attaquer a tout moment, mais personne ne serait capable de lui offrir le goût exquis de la mort. Personne n'est capable de comprendre ce que le dernier soupir peut offrir comme sensation extrême, le plaisir infinie que l'on peut en retirer alors que son âme glisse doucement en dehors de son corps...Avant d'en maudire un autre grâce au don de Slaanesh ! Toutefois, Lucius, qui était capable de ressentir la présence de ses adeptes autour de lui, senti qu'un démon de Slaanesh était dans les parages. Alors il s'adossa a un mur d'une maison quelconque, dont il se fichait complètement qu'elle soit ouverte ou non, persuadée que le démon en question, qu'il soit masculin, féminin ou hermaphrodite, viendrait forcement vers lui. Rien que pour ressentir le poids de sa présence en ses lieux. Il resta calme et attentif, ce démon n'était pas très puissant, mais peut-être aurait t'il un rapport intéressant. Et puis qui sait, il s'agissait peut-être d'une séduisante jeune démone venant d'entrée dans les rangs de la légion depuis peu...
Revenir en haut Aller en bas
Shâal Luthar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Camp : Maléfique
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Ven 15 Jan - 15:57

    Plénium ville de tout les péchés, villes des excès en tout genre le marché aux esclaves étaient une petite merveille on pouvait y trouver un peu près tout ce que l'on cherchait là bas des choses plus ou moins rare. Et bien sur on y trouver surtout des esclaves des hommes et des femmes vendues comme de vulgaire morceau de viande, ce n'est pas du genre à chagriner la démone qui au contraire esquissait un fin sourire de satisfaction à la vu des fouets claquant sur le dos de ses hommes. Elle aurait voulu trouver sa mère parmi ceci de toute façon celle ci ne la reconnaîtrait même pas si elle la voyait. Son apparence physique n'était plus celle d'une frêle elfe à peau noirâtre, elle était devenu bien plus belle grâce à la possession démoniaque. La démone attirait les regards très simplement vêtue voir même presque pas du tout. Sa démarche aérienne et souple, elle était élégante dans son corset qui faisait ressortir sa poitrine et ses jupons flottant qui lui arrivait aux genoux ses jambes longue et fine était découverte pour le plaisir de bon nombre de mâle. Malheureusement pour eux la démone avait des goûts assez particuliers auquel bon nombre d'entre eux ne répondait pas, elle n'aime et ne couche qu’avec ce qu'il y a de plus raffiné. Shâal regardait devant elle fixant l'horizon de son regard bleu azur elle marchait au centre de la rue esquivant avec rapidité et agilité les passant qui allait et venait sans arrêter. La démone était à la recherche de quelque ingrédient spéciaux pour son poison elle s'arrêtait devant l'étale d'une vieille dame qui reconnue tout de suite. La vieille dame lui afficha un sourire des plus parlant auquel Shâal n'eut aucun mal à répondre, cette dame possédait certainement les meilleurs ingrédients pour sa concoctions toute particulière. Elle montra du doigt les articles quel désiré prendre, la vendeuse lui fit un petit paquet elle paya la vieille dame en lui lança une petite bourse. Et reprit sa route son paquet à la main.

    La démone vola une pomme aussi à l'un des marchant qui très occuper à hurler ses esclaves incompétent selon lui ne vit rien du tout, elle croqua dans la pomme et continua son chemin la pression des gens autour d'elle commença à l'énerver elle esquiva donc la foule en empruntant une petite ruelle à part. Elle put enfin respirer et marchait sans a avoir à esquiver qui que ce soit. Elle se dirigeait vers les vieille demeure abandonnée c'était là bas qu'elle avait trouvé refuge plus personne ne vivait dans ses maisons totalement délabrée alors ça ne gênait personne qu'elle y réside. Elle était pour la plus part totalement en ruine et sur le point de s'effondrer ça ne perturbé pas la démone qui avait besoin de paix et de calme donc on pouvait oublier les auberges qui était bien trop bruyante à son goût. Puis bien sur manquait cruellement d'intimité et de personnalité. A sont goût c'était un lieu très peu propice à la recherche de la perfection et au culte de Slaanesh enfin on y trouver avec facilité beaucoup de partenaire consentant, mais non la démone avait besoin de challenge et surtout de beauté. Son goût des belles choses était assez prononcé en effet, enfin la démone se laissait parfois tenter par un ou deux de ses êtres corrompu quel guidé jusque son lit et faisait ainsi offrande à son dieu. Elle ne faisait pas partie du culte depuis longtemps, mais elle s'appliquait à devenir aussi parfaite que les Emperor's Children qui pour elle était surement les démons les plus raffinés et les plus beau de ses terres.

    Ce culte était devenu sa priorité absolue enfin elle était toujours prête à offrir ses services au plus offrant elle avait ainsi l'occasion de perfectionner son art du meurtre qui était déjà devenu un art subtile et délicat qu'elle manier avec beaucoup de grâce. Elle finissait sa pomme elle la jeta d'un geste souple quand elle arriva devant la maison qu'elle avait prise pour demeure un homme se tenait devant dans son armure luisante noire d'ébène. Son visage a moitié masqué, ses longs cheveux bruns cernant son visage et surtout son regard froid. Elle le ne mit pas longtemps à le reconnaitre, dans les secondes qui suivit son apparition dans le champ de vision de la démone elle le reconnue c'était Lucius l'éternel le second des Emperor's Children. Elle fut très heureuse, mais cacha sans enthousiasme afficha un large sourire s'approcha le salua noblement.


    " Que fait l'éternel dans un lieu si mal famé ? "

    Elle se tenait à une distante respectable de cet homme qui pour elle représentait le raffinement, la culture, la beauté pour aller au plus simple il était parfait comme tout les membres de l'Emperor's Children. Elle détacha son regard de lui quelque seconde le temps de pousser la porte de la maison contre laquelle il était appuyé. Pas la peine de la fermer à clé qui viendrait fouiller dans une maison comme celle-ci ? Elle l'invita à entrer pas sur qu'il accepte il avait surement fort à faire. En tout cas si en extérieure la maison avait l'air abandonnée à l'intérieure c'était plus accueillant elle c'était faite son petit nid en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Lucius l'Eternel

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 32
Camp : Les Elus du Chaos
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Sam 16 Jan - 15:58

    La perfection...Beaucoup d'aspirant pensait qu'entrer dans la légion elle même était une manière d'atteindre cette perfection avant de réaliser qu'il y avait encore un long chemin jusqu'à elle. Fulgrim, avatar de Slaanesh, était cet icône que tous suivait comme modèle et pourtant, comme chaque choses parfaites, totalement insaisissable. Il adorait réellement sa supérieure et ne saurait lui désobéir ou faire quelque chose qui pourrait lui déplaire sur un long terme, elle serait toujours le centre de son attention. Un idiot d'Erade aurait appeler cela de l'amour, mais c'était au delà de cela. Ils étaient liés par une foi, un passé et une perfection commune. Et même si l'un de l'avouerais probablement jamais a l'autre, ils n'avaient jamais connu de meilleurs moments que lorsqu'ils s'étaient unis ensemble, et chaque retrouvailles de leurs enveloppes charnelles restait un instant d'union mémorable offert a Slaanesh dans les profondeurs les plus jouissive de l'orgasme. La jeune femme qui s'approchait de lui a ce moment était membre du culte du plaisir. Le culte n'était plus aussi puissant aujourd'hui qu'avant. Beaucoup de ses membres avaient rejoint les Emperor's Children et il n'y avait plus beaucoup d'elfe de la pénombre pour comprendre la supériorité des dieux alors que ses derniers s'aveuglait a prendre une des leurs comme déesse, alors qu'elle n'avait réellement rien de divine.

    Bien que l'on pouvait percevoir les origines elfique de Shâal, celle ci avait commis l'ultime sacrifice en offrant son corps a un démon et fusionnant son âme avec celui ci. C'était une preuve de grand courage, les douleurs engendrer par cette technique était extrême et l'on ressortait jamais indemne. Mais les dieux du Chaos appréciait toujours particulièrement un don aussi généreux, et le prince noir ne faisait pas exception. Lucius lui n'était pas aller jusque la, mais afin de faire honneur a son avatar de princesse démoniaque, il avait changer son corps et son esprit. Le bourru gladiateur était devenu un être raffiné et doté d'une culture très vaste, profitant de deux mille cinq cent années de vie pour parfaire ses connaissances sur Erade. Malgré cela, sa gestion du culte, après que Fulgrim est choisie de se consacrer surtout a la légion, fut quelque peu chaotique, et le pari sur Praxedes Anémonius ne fut pas le bon, cette dernière reprenant l'héritage inconnu de Râ. Lucius avait vu Râ, un être suprême capable de détruire des armées entières en levant simplement une main, et jamais il n'aurait imaginer qu'il avait tromper les dieux du Chaos...Qui était vraiment cet être ?


    « Plénium dispose d'une ambiance particulière cultiste, qui est parfaite pour nourrir des schèmes méphistophélique. »

    Oui, d'une certaine manière, malgré tous les endroits les plus raffinée du monde qu'il avait put croiser, il avait toujours apprécié Plénium pour cette atmosphère étrange qui y régnait, cet impression de voir les sept péchés capitaux réunit dans une seule grande citée ! Lucius y avait trouver nombre de cultiste apte a servir la légion, et cette dernière ne faisait pas exception. Elle faisait preuve de goût, aussi bien dans le choix de ses vêtements que de la décoration de son logis, cette maison ayant l'air bien plus accueillante en entrant qu'au dehors, probablement pour renforcer les envies de luxures de ses partenaires afin de faire de belle offrande a Slaanesh, a moins qu'il ne s'agisse de la simple recherche d'un confort personnel afin d'avancer dans sa recherche du parfait. Toutefois, les bustiers étaient bien rare chez les cultistes du prince noir qui bien souvent préférer les tenues proche de la tenue d'Ève afin d'attirer un maximum de partenaire. Cette jeune femme était d'une autre trempe, préférant la qualité a la quantité, ce qui n'était pas un mauvais calcul, puisque lui même procédé ainsi. Bien que cela était totalement invisible a cause de l'armure, Lucius eu un sourire sur ses lèvres, cette jeune femme semblait prometteuse.

    « Mais je vous retourne la question, vous semblez apprécier la compétition et les défis complexe, alors pourquoi rester a Plénium ? Et vous connaissez mon identité, mais je ne connait pas la votre... »


    Malheureusement, il ne pouvait connaître tous les membres du culte, devant consacrer beaucoup de temps a l'entrainement de la légion afin de satisfaire les attentes de sa supérieure et maitresse. Il entra donc et parti s'adosser a un autre mur sans attendre. Lorsqu'il était en territoire corrompu, et donc sans aucun tabou, Lucius n'était pas du genre a prendre des gants lorsqu'il n'avait pas a le faire, même s'il fait toujours attention a son langage. Son regard se perdit sur les courbes de sa vis a vis ainsi que sa peau particulière, parcourue par des reflets bleues particulièrement attirant, probablement un résultat de sa fusion avec le démon. Ce qui la rendait ainsi encore plus parfaite. C'était vraiment un calcul parfait, elle prouvait ainsi qu'elle était un membre prometteur du culte. Mais Lucius ne s'arrêterait pas a cela pour autant. Il reprit alors

    « Il est en tout cas agréable de voir que le culte est toujours capable de nous offrir des recrues potentielles de qualité prête a tous les sacrifice pour Slaanesh... »

    La flatterie...Un être de Slaanesh était naturellement vaniteux et appréciait la flatterie, peut-être une faiblesse, mais qu'importe, qui était vraiment capable de résister aux charmes d'un élu de Slaanesh utiliser correctement ? Bien peu probable. Il réfléchit aux possibilité qui s'offrait a lui pour rendre cette jeune femme utile. Peut-être avait-elle des spécialités qu'il ne soupçonnait pas. Il resta silencieux, attendant ce qu'elle répondrait pour savoir exactement quoi faire, peut-être l'envoyer dans le monde libre serait une solution, elle n'aurait aucun mal a se faire passer pour une chimère, a moins qu'elle ne puisse avoir meilleure utilité ici...
Revenir en haut Aller en bas
Shâal Luthar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Camp : Maléfique
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Dim 17 Jan - 16:35


    La perfection... elle est illusion, un écran de fumé, elle est ce que recherche les cultistes de son ordre elle est totalement insaisissable c'est comme essayer d'attraper de la fumé avec les mains. On croit y arriver mais elle se faufile tel un serpent entre nos doigts. Insaisissable perfection... Elle n'est pas uniquement corporelle elle est aussi dans le domaine du savoir en tout cas aux yeux de Shâal il en était ainsi. Pousser cette recherche du parfait est une quête interminable, on s'en approche doucement, mais elle s'éloigne de nouveau et devient plus complexe à chaque fois un challenge à la hauteur de la jeune femme. Les êtres qui se rapprochait le plus de cette perfection insaisissable c'était les Emperor's Children, des personne cultivées, raffinées, et d'une grande beauté. Shâal elle pour être parfaite elle faisait d'elle, de son esprit et de son corps une œuvre d'art complexe et surtout inachevée plus elle approcherait de son but plus son tableau s'agrandirait plus elle aurait d'espace plus la complexité et la beauté de son tableau serait respecté.

    Le Plénium un lieu étrange il faut bien l'avouer et tellement séduisant au goût de la démone qui trouvait dans ses lieux une beauté assez particulière, mystérieuse et sombre. Il n'y avait point de mot pour décrire correctement le Plénium on ressentait dans ses lieux quelque chose de différent et enivrant. Shâal à la déposer son paquet dans la cuisine et revient au après de son invité elle avait conservé l'ouïe développée de son ancienne race elle entendait presque battre le cœur de l'éternel dans sa poitrine d'un rythme lent calme et posé. Ce n'était pas un manoir cette demeure, mais l'agencement de la pièce très bien entretenu donnait l'impression d'avoir beaucoup d'espace. Elle avait quelque bibelot par si par là pour la décoration, de très beau canapé de velours au bois sculpté, un buffet fait dans un bois particulièrement précieux les humains était des êtres plutôt doué de leur main capable de créer de si belle chose dans le bois. Les chandeliers eut était des chefs d'œuvre en argent faite de la main des elfes. Il fallait bien sur avoir les moyens pour se payer se genre de belles choses la démone avait pas mal de travail qui était plutôt bien payé elle n'offrait pas ses services à n'importe qui. Au Plénium elle avait bien-sur plus de faciliter à trouver du travail qui plus est. Il y avait une bibliothèque dans un coin pièce remplit de manuscrit et de livres aux couvertures usés sur diverse sujets l'art, la magie et bien d'autre.

    Son invité lui demanda pourquoi elle restait à Plénium, ainsi que son nom elle lui sourit de nouveau plongeant son regard bleu azur dans le siens elle répondit avec un ton de voix particulièrement gracieuse et aguicheuse.


    « Pour les mêmes raisons que vous se lieu à quelque chose particulièrement enivrant. J'en ai presque oublié ma politesse tant votre présence me trouble et me fait plaisir. » Shâal pinça entre deux doigts et deux griffes deux bouts opposés de son jupons les tirant délicatement ce qui fit remontait le dit jupons a mit cuisse, croisa les jambes d'une manière particulière plia les genoux, courba un peu le dos baissant la tête son regard toujours plongé dans le siens. Une révérence tout en souplesse et elle ajouta sur le même ton. « Shâal Luthar, humble servante de Slaanesh. »

    Elle se redressa lentement lâchant son jupons qui retomba à sa place initial. Elle se dirigea ensuite vers le buffet silencieuse on n’entendait pas ses pas fouler le sol elle avait conservé quelque particularité elfe elle en plus de ses oreilles pointue. Quand elle se déplacait elle se faisait aucun bruit ses pas était léger comme si elle caressait le sol avec la plante de son pied. La jeune femme sentait le regard de l'éternel parcourir ses courbes elle aimait attirer les regards il faut bien l'avouer, mais le siens était assez particulier pour elle il n'était pas n'importe qui. Elle se baissa pour ouvrir le placard de celui-ci il avait ainsi vu sur la croupe de la démone elle sortie deux verres avant de se redresser lançant en arrière ses longs cheveux noir. Elle afficha de nouveau un gracieux sourire sur ses fines lèvres quand Lucius lui fit un compliment cela la touchait beaucoup de sa part c’était une preuve de plus que lors de sa possession démoniaque elle avait très bien choisit son démon. Elle avait fait un choix assez particulier un démon d’une beauté particulière qui en se mélangeant avec elle gommerait certain défaut de son corps. Elle portait entre ses griffes les deux verres, ses griffes qui étaient ses armes de prédilection et quelle ne retirait jamais de ses doigts. C’était elles aussi qui lui avait valut le surnom de « la main du désir » capable de beaucoup de douceur, mais aussi de beaucoup de souffrance. Elle s’approcha de Lucius elle ne pouvait voir son visage que partiellement mais elle ne doutait pas de la grande beauté qui se cachait sous son armure d’ébène cet homme avait un charme fou et beaucoup de charisme.

    Un charme mystique, ténébreux, un charme sombre comme la ville de Plénium, une raison de plus d’adorer cet homme et de le prendre pour exemple.


    « Je suis très touchée de recevoir de votre part un tel compliment, pour mon dieu je suis capable du pire comme du meilleur... Puis je vous offrir à boire ? »

    Dit-elle en lui montrant les verres en équilibre entre ses doigts de métal.
Revenir en haut Aller en bas
Lucius l'Eternel

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 32
Camp : Les Elus du Chaos
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Lun 18 Jan - 0:39

    Elle trouvait le lieu particulièrement enivrant. Il avait dit la même chose lors de sa réplique précédente, il ne pouvait donc qu'approuver ses dires. Comme lui, elle prouva qu'elle était capable de manier avec habileté la flatterie pour amener son vis a vis a baisser sa garde, ce qui restait une qualité essentiel pour un membre du culte de Slaanesh. Il était étrange qu'un manipulateur née soit capable de tomber dans des pièges aussi grossier que ceux de la vanité, mais Lucius savait bien qu'on avait pas toujours les qualités nécessaire pour résister a ses propres armes. Il n'a pas oublier les chasses a l'homme avec certains immortels durant éternellement, les deux adversaires ayant prit la très mauvaise habitude de se tuer l'un et l'autre et de ressuscité dans un cycle sans fin, les êtres vivants normaux n'étant pour eux que de simple corps a s'emparer pour les parasiter. Elle s'inclina d'une révérence gracieuse qui révéla la moitié de ses cuisses, détail que Lucius ne manquait jamais, et se présenta sous le nom de Shâal Luthar. Un nom qu'il tâcherait de ne pas oublier, car elle pouvait prendre de l'importance dans le culte et finir dans la légion, ou faire partie de ses agents particulier qu'il utilisait pour des actions underground nécessaire au bon fonctionnement de la légion. Tous étaient des Emperor's Children de toutes façon, quelque soit le chemin que venait a emprunter cette femme, elle ne serait pas frustrée de son objectif. S'il y avait bien une chose que Lucius ne pouvait supporter c'était bien frustrée une femme...

    Il prit le temps d'observer l'intérieure de la jeune cultiste avec attention. Comme chaque adorateurs de Slaanesh le faisait, les meubles n'étaient pas des choses de récupération ou de seconde zone, mais portait un certain standing. Tandis que la maison donnait l'apparence en extérieure d'une simple ruine, l'intérieur était bien mieux entretenu, assez pour surprendre toutes personnes qui n'étaient pas habitué a ce genre de chose. Lucius lui connaissait bien ce tour, a Plénium il avait toujours eu du succès, le secret semblait encore se transmettre, a moins qu'elle n'est été capable de comprendre elle même la nécessité d'une façade délabrée, ce qui serait dans ce cas une véritable prouesse pour une personne de son niveau. Quoi qu'il en soit, les livres l'intéressait, mais il devait admettre qu'il irait voir ce qu'il y avait dans cet étagère plutard. Pour l'instant, il reporta son regard sur elle, sa gracieuse silhouette de jeune femme et sa manière toute particulière de marcher en ayant le pied très léger. Il songea qu'elle était probablement a Plénium depuis longtemps et qu'elle devait bien connaître la ville. Les Élus ne pourraient rester éternellement enfermer dans l'œil de la Terreur. Il faudrait bien partir a la conquête du trône. Pour l'instant, une rumeur sur un démon installer par Ismérie circulait, mais rien de plus. Aucune trace de Thanos. Cet imbécile était peut-être mort, mais Lucius n'y croyait pas réellement. La vermine a tendance a toujours survivre. Cette jeune femme était fort charmante, il supposait qu'elle n'aurait aucun mal a obtenir des informations sur les troupes de ce démon et qui sait, supprimer quelques personnes gênante. Il n'envisageait plus de la jeter ainsi dans le monde de l'ordre, elle était encore trop faible et fragile pour cela. De la pitié ? Non du réalisme : l'on ne laisse pas un élément prometteur allait a la mort sous prétexte que l'on veut des informations. Si l'on envoi quelqu'un a la mort, c'est un raté, c'est tout.

    Elle s'abaissa pour prendre des verres, offrant une vue magnifique sur ses fesses a son supérieur. Pas de doute, elle savait s'y prendre pour éveiller les pulsions les plus secrète des personnes, bien que dans le cas de Lucius, il n'avait jamais cacher ses désirs pour la gent féminine. L'idée de prendre brusquement de la vitesse pour aller caresser cette croupe ayant l'air si douce lui avait bien sur traversé l'esprit, mais il sut garder son calme, et les battements de son cœur restait parfaitement régulier. Il savait se contrôler mieux qu'il n'en donnait l'apparence, peut-être voulait t'il parfois paraitre plus faible simplement pour se faire sous estimer ou pour profiter justement de ce genre de spectacle avec certaine femme qui ne lui aurait pas offert sinon. Le masque qu'il portait sur une bonne partie du visage était une chose qui suffisait a ne pas pouvoir fournir de réponse clair a cette question. Elle revint vers lui sourire au lèvre, touchée par son compliment, lui demandant si il voulait quelque chose a boire. Bien qu'un moment, il songea lui répondre qu'aucune liqueur ne serait plus exquises en ce moment que son nectar, il garda se genre d'allusion pour plutard, il était encore dans des considérations plutôt sérieuse. Alors il abaissa le masque, révélant un visage parfait avec des traits bien plus gracieux qu'elle n'aurait probablement put l'imaginer. Cela lui donnait une image moins effrayante, mais de toute manière, son armure étant moulante, la jeune femme lui faisant face n'aurait probablement aucun mal a imaginer son anatomie comme il le faisait pour son corps en ce moment...


    « Avec plaisir, offrez moi donc un peu de votre nectar favoris, je ne refuse jamais une aussi gracieuse invitation. Mais dite moi, quel talent votre corps magnifique dissimule t'il de manière aussi sensuelle ? »


    Il afficha un petit sourire, le genre séducteur. Sans son masque, sa voix était plus douce et plus charmeuse, bien qu'elle possédait toujours un timbre très viril. Il incarnait la séduction masculine, même s'il était persuadé que la femme était une plus belle image de perfection encore que l'homme, car elle ressentait bien plus le plaisir que l'homme, elle était plus belle et plus gracieuse également. Outre la puissance supérieure de Fulgrim, c'était également la raison pour laquelle il la considéré comme plus parfaite qu'elle. Chose surprenante, le masque au contact de l'armure sembla se dissoudre en elle, il pouvait probablement par l'intermédiaire d'un procédé magique disparaître et apparaître a volonté. Mais l'armure elle même était telle conçu ainsi ? Les dieux du Chaos on tant de mystère impossible a décoder...
Revenir en haut Aller en bas
Shâal Luthar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Camp : Maléfique
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Jeu 21 Jan - 15:12

    Sa demeure bien que repoussant de l'extérieure était tout à fait accueillante et saine de l'intérieure, la devanture était ainsi faite pour éviter que des petits malins ne viennent à entrer ici et lui voler ses objets de valeurs. Elle avait choisit de vivre ici pour cela ici personne ne viendrait la chercher, personne ne pouvait savoir qu'il s'agissait de son logis, puis le quartier était assez tranquille il faut dire. Elle désirait avoir pas mal d'intimité en faite et c'était le lieu idéal pour ça. Shâal avait bien sur déjà faite plusieurs offrandes à Slaanesh dans cette demeure, mais pour conserver son refuge secret elle avait manipulé l'esprit du mâle pour qu'il ne se souvienne pas du réel lieu ou elle l'avait amené. Ainsi il ne pourrait pas revenir en douce voler certaine chose les démons ne sont pas vraiment digne de confiance quoi qu'il vaut mieux les avoir comme amis que comme ennemis à son goût. La démone sourit à l'éternel quand il abaissa enfin son masque, un magnifique visage se cachait derrière celui-ci comme elle l'avait imaginée. Non pas tout à fait elle ne n'avait jamais pareil visage il était presque divin elle aurait voulu le caresser rien qu'une fois, mais elle se retient son regard par contre en disait long elle se dévora des yeux durant de longue seconde où sa douce voix très masculine emplissait ses oreilles. L'éternel avait beaucoup de manière il faisait de longue et belle phrase elle était encore loin de lui arrivé à la cheville, mais elle désirait y arriver plus que toute autre chose. Shâal fut plus interpelée par la deuxième partie de sa phrase il lui fait encore fait un compliment certes, mais plus que cela demanda quels talents pouvait se cacher sous son apparence si alléchante.

    Le sourire de la démone s'élargit considérablement un sourire carnassier, narquois et peut être un poil vicieux. Avait-il des faveurs particulières à lui demander ? Cela intrigua la jeune femme au plus au point. Surtout qu’il s’agissait d’une personne toute particulière aux yeux de la démone quoi qu’il lui demande elle était prête à le faire car elle était sur que cela pourrait la rapprocher de son but. Faire partie des Emperor’s children.


    « Je possède beaucoup de talents insoupçonnés en plus de manier l’art délicat du désir et de la manipulation. Bien sur mes plus belles œuvres ne sont plus de ce monde pour attester de mes prouesse. » C’était une façon très subtile de dire qu’elle maniait l’art du meurtre aussi bien qu’elle maniait les deux premier. Il ne faut jamais clamait haut et fort se genre de chose il fallait savoir rester discret sur se type d’art. Admirant toujours le visage de son supérieure Shâal ajouta sur un ton un peu plus mielleux et chaud. « D’ailleurs en parlant d’œuvre d’art votre visage m’émeu profondément. Je n’aurais jamais cru avoir la chance de le percevoir un jour. »

    Ayant accepté très poliment l’invitation de la démone elle lui fit un signe de la main très élégant et souple pour l’inviter à s’asseoir le temps qu’elle aille chercher les boissons. Elle alla à la cuisine de sa démarche silencieuse dans un léger déhanché qui faisait danser ses muscles finement marqué et ses fesses. Elle n’en faisait pas trop sur le déhanché très délicat presque à peine notable elle ne voulait pas en faire trop non plus c’était juste pour le plaisir des yeux de son invité. Une fois dans la cuisine fouilla ses placards sachant pertinemment qu’il traînait quelque part par là une bouteille d’un alcool particulièrement divin un grand cru de confection humaine. Les mercenaires travaillant pour le propre compte était plutôt bien payé pour leur basse besogne et puis il faut le dire la plupart de leurs missions se passait hors des terres démoniaque. Elle revient quelque minute plus tard avec la bouteille à la main elle tendit son verre à Lucius et versa le liquide rougeoyant dans le verre de son inviter avant de s'en servir à elle-même. La jeune femme posa la bouteille à sa porté pour qu'elle puisse le resservir en temps voulu, portant son verre au niveau de ses lèvres doucement elle bu une première gorgée. Elle humecta ses lèvres, ses doigts de métal tenait avec légèreté ils ne tenaient pas vraiment quand on le voyait ainsi on avait l'impression qu'ils effleuraient le verre avec délicatesse. Le regard tourné vers l'éternel la demoiselle affichait un fin sourire, un sourire charmeur, très doux et discret elle savait néanmoins qu'il le remarquerait tout de suite.[/i]

    « En quoi mes talents pourraient vous êtres utile ? »

    C'était une chose qui intriguait beaucoup la belle, parce que bien-sur qui dit travail dit salaire ou peut être encore mieux qu'un salaire venant de l'éternel. Elle portée de nouveau son verre à ses lèvres buvant une autre gorgée bien-sur pour l'apprécier elle n'en buvait pas beaucoup d'un coup le gardant un peu dans sa bouche avant de l'avaler.
Revenir en haut Aller en bas
Lucius l'Eternel

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 32
Camp : Les Elus du Chaos
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Ven 22 Jan - 0:31

    Le phrasé restait une chose importante. Si la prestance physique ainsi que la tenue était deux choses a ne guère négligé pour un adorateur ou une adoratrice du prince noir, rien ne restait plus important que la parole. Une femme est parfaitement capable de passer au dessus des défauts physiques si un homme faisait preuve de manière et d'un vocabulaire irréprochable, une chose qu'il avait bien vite comprit. Lorsqu'il partait a la chasse aux recrue dans les terres libres, il arrivait parfois a Lucius de quémander l'hospitalité dans un château pour un pauvre ère chassé d'un pays voisin a cause de ses opinions politiques. A chaque fois, en y plaçant le ton nécessaire et le comportement allant de pair avec celui ci, alors il était certain que le maitre de la maison y verrait un moyen d'agrandir son influence et sa cote de popularité, que la maitresse de maison, prise d'une pulsion de compassion presque maternelle, souhaiterait héberger celui qui n'avait plus rien et enfin que la fille, celle généralement visée, serait rapidement fascinée par la personnalité atypique de la pauvre silhouette demandant offrande, qui malgré tout semblait capable d'exercer une certaine fascination sur n'importe qui. Lorsque ses honnêtes gens réalisaient la méprise, il était trop tard : ils étaient si corrompu par le vice, le désir et les pulsions les plus infinies et secrète qu'ils s'étaient déjà jetées tous dans les bras de Slaanesh, a l'exception notable du maitre de maison, que les femmes supprimaient bien souvent après un viol en règle en offrande au sombre dieu des plaisirs du Chaos.

    Lucius avait travailler cet art pendant des siècles, deux millénaires qu'il foulait déjà les terres d'Erade. A ses débuts, comme beaucoup, il avait connu des échecs. Contrairement a ce que pouvait penser Shâal, les apparences étaient parfois trompeuse et il arrivait encore au champion de ne pas parvenir a amené un esprit trop ancrée dans des convictions totalement fantaisiste et stupide. Toutefois, son pourcentage d'échec étaient devenu très rare, l'élu sachant parfaitement manipuler son monde. Chez cette démone élue, il n'avait pas été très difficile de savoir ou jouer, puisqu'il s'agissait exactement de la même corde sensible qu'elle. Les deux êtres étaient maintenant enfermer dans une sorte de jeu de séduction ou ils se cherchaient sans réellement vouloir s'attraper, non car il ne fallait pas montrer a l'autre que l'on avait envie de voir et de toucher l'œuvre d'art qu'incarner son corps sous tous ses aspects. Une simple question de fierté ? Pas seulement, il y avait également la barrière des grades. Il était le second de Fulgrim face a une simple cultiste. Malgré les volontés même de Slaanesh qui poussaient ses fidèles a s'offrir mutuellement entre eux afin d'assouvir leurs pulsions, qui semblait partager a voir le regard de Shâal dévorer le corps de son supérieur des yeux, celle ci s'étant retenue de caresser son visage comme il s'était retenue d'aller au contact de celle de son derrière, les questions de grade et de hiérarchie restait dans la légion et le culte, probablement a cause d'une conception du parfait qui se rapprochait mine de rien...De l'ordre. L'harmonie dans le Chaos, l'un des crédo de la légion. Opposé le coté martial des Emperor's Children a celui totalement dénué d'ordre des World Eaters de Khorne.

    D'une manière fort bien sous entendue, elle expliqua qu'elle savait manier d'autre art que ceux qu'il lui connaissait déjà, mais que ses œuvre n'était plus visible en public...Qu'elle dommage, mais cela signifiait qu'elle excellait donc également dans l'art du meurtre. Elle semblait donc avoir toutes les compétences requises afin d'accomplir la mission qu'il attendait d'elle. Si elle parvenait a obtenir ce qu'il attendait d'elle, la récompense serait probablement a la hauteur des exigences qu'il aurait la lui formuler. Elle ajouta cependant qu'elle était très émue par son visage, n'espérant pas pouvoir l'admirer un jour. Celui ci n'était pas réellement un secret, il portait surtout le masque sur le champ de bataille. Avec la légion, lors des phases de repos, et avec Fulgrim, jamais il ne perdrait son temps a le laisser, manquait ainsi de respect a l'avatar parfait de son dieu ou a ses hommes qu'il avait si durement entrainer ses dernières années. D'un geste, elle l'invita a s'asseoir. Il rejoint donc une place stratégique, le divan, qui lui permettait de garder une très bonne vue sur la demoiselle. Son timbre de voix s'était fait plus chaud lorsqu'elle avait parler de son visage, ce qui était une preuve qu'elle savait également jouée sur cette fibre pour séduire. Les compliments, le ton, la grâce...Il ne manqua pas de laisser son regard parcourir son déhanchée qui, bien que discret, restait d'une classe développée. Même s'il n'y avait aucune comparaison avec Fulgrim, elle restait une femme très séduisante, et comme sa supérieure, il n'était pas du genre a refuser ce genre d'opportunité.

    Elle passa un peu de temps a rechercher sa meilleure bouteille et revint avec celle ci et les deux verres. Elle ne tenait pas ses verres avec ses propres doigts, mais en utilisant ses armes, des griffes acérés capable probablement de bien des dommages sur l'anatomie, mais qui lui donnait tout de même un charme supplémentaire. L'œil du professionnel chez Lucius avait remarquer une recrue potentielle avec plein de promesse...A condition qu'elle survive a sa mission. Mais d'une certaine manière, il avait envie de goutter a certaine de ses performances avant même qu'elle parte en mission, afin de ne pas avoir a regretter de ne pas avoir saisit l'occasion au moment ou elle se présentait...Elle lui confia son verre et versa le précieux liquide alcoolisé a l'intérieur, un vin de grand cru fabriqué par les humains. Beaucoup des dévots de Slaanesh était jadis des Elfes, et conservaient ainsi leurs oreilles pointues et leurs grâce légendaire, mais Lucius avait été humain a l'origine, un gladiateur barbare qui avait du faire beaucoup d'effort pour conserver quelques uns de ses charmes tous en adoptant le style Slaanesh qui lui permettait d'être aussi magnifique, se rapprochant le plus possible du parfait. Il porta le verre a ses lèvres afin de prendre une gorgée de ce délicieux nectar d'une couleur rouge, une symbolique des pulsions violente, injustement détourné par les adorateurs de ce stupide dieux du Sang ! Le rouge des jeunes vierges connaissant leurs premières fois dans les bras d'un homme incarnant la luxure était si magnifique...Elle fit un sourire charmeur qui, bien que discret, fut remarqué par Lucius qui n'était pas né de la dernière pluie, en demandant en quoi ses talents pourraient lui être utile...Avalant la gorgée de vin après l'avoir fait tourner quelques instants dans son palet, il repris sur le même ton et avec le même sourire que cette dernière.


    « Comme vous devez le savoir, depuis la mort d'Alicia Anémonius, les terres oubliées sont maintenant commandée par un démon bien peu connu qui semble commander au nom d'un vieil ennemi, l'immortel Kashra Ismérie. Ce que j'attends de vous est dans le fond assez simple, mais également très risquée... »

    Salaire...Oui, elle serait récompenser pour ses services, cela ne ferait aucun doute, une partie dès l'acceptation de la mission, une autre après qu'elle soit accomplit, et pas seulement d'ailleurs un salaire classique en argent. Il y avait tant de manière d'offrir une rémunération a un travail correctement effectué. Bien sur, l'offrande a Slaanesh en faisait partie, d'autant plus qu'il n'offrait plus ses faveurs a n'importe qui, mais il y avait également la possibilité de se faire remarquer par le second des Emperor's Children en personne, ce qui créerait un pont appréciable pour une entrée future dans la légion. Tout ceci était a prendre en compte dans l'esprit de la démone, il y avait énormément a gagner. Mais il y avait aussi beaucoup a perdre, la vie tout simplement. Même si la mort procurait un sentiment de jouissance rarement égalée dans une vie, dépassé seulement par un orgasme en compagnie de Fulgrim, il pouvait en témoigner, elle serait pour elle, contrairement a lui, définitive...Elle retournerait dans le néant sans avoir accomplit son rêve, alors que sa nature elfique et démoniaque lui permettait d'avoir une vie éternelle de servitude au nom des dieux du Chaos, et pour les moins ambitieux, une éternité d'offrande pouvait suffire, bien que dans leurs caprices, les dieux du Chaos engendrait parfois des mutations bien disgracieuse, toutefois plus rare chez Slaanesh que chez Khorne ou Nurgle...

    « J'aurais besoin que vous trouviez des informations concernant ce démon pour moi. Nous considérons que l'heure du règne du Chaos a sonner. Obtenir enfin le contrôle total des terres oubliées nous permettra d'avoir Ohrmazd a notre merci. Si vous acceptez, vous serez grâcement récompensée. Une partie de suite, une autre après la fin du contrat, de bien des manières différentes. A vous de voir l'endroit ou Slaanesh désire vous voir œuvrer a sa gloire éternelle. »
Revenir en haut Aller en bas
Shâal Luthar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Camp : Maléfique
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Ven 22 Jan - 21:57

    Les mots, les jeux de langues sont la clé de toute émotion la peur, la colère et bien d'autre par la parole nous faisons passer tant de chose bien plus que des informations mais aussi des signaux que seul certaine personne était capable de capté. Tout joue dans le jeu du langage, car les mots on parfois des doubles sens comme les lames des épées. Ils sont a double tranchant ainsi ils peuvent faire du bien comme faire le mal il suffit de savoir les manier avec sagesse et prudence. Shâal jouait de mots pour faire comprendre implicitement certaine chose à son supérieure qui lui très réceptif n'avait pas eu besoin de plus d'explication. Mais il y a pas que les mots qui font les belles phrase il y a aussi le ton sur lequel les mots sont prononcé, tout joue son rôle la chaleur de la voix, sa mélodie le faite qu'on insiste sur un mot plus que sur un autre. Les mots sont un peu comme la musique elles doivent dans une phrase faire comme une mélodie qui ainsi aspire la personne qui vous écoute l'absorbe totalement elle doit se perdre dans se flux de parole jusqu'à presque en devenir amoureuse. Quand on manie l'art du langage comme peu le manier Lucius on peut facilement faire plier à son gré une personne récalcitrante, et il suffit que quelques mots soit pour qu'il vous pousse à avouer des choses que vous n'avez jamais faite, sinon pour vous rentre complètement fou de lui. A la fois un art et un jeu complexe dans lequel souvent se perd un adepte de Slaanesh, car le désir ne s'attise pas seulement que par le jeu du corps mais aussi par la mélodie des mots bien employé une mélodie souvent bien plus entraînante que celle du corps qui se veut parfois pas assez subtile et délicate.

    L'art des mots est un art extrêmement simple, mais à la fois complexe il doit envoutait la victime, l'étreindre lentement qu'il ne puisse pas fuir et une fois prise au piège elle ne peut plus se délivrer. Car les mots sèment le doute dans le cœur et la tête de la pauvre créature qui a était assez bête pour se faire prendre à se jeu. Ils font parfois tant de bien et parfois tant de mal aux pauvres âmes en perditions certain mots peuvent sauver des vies et d'autre au contraire peuvent donner envie d'y mettre fin. Les mots ne sont pas une valeur sur dans ce monde il peut y avoir tellement d'interprétation différente d'une même phrase tout dépend de qui la prononce, et dans quel contexte. Shâal était plus ou moins douée à se petit jeu elle avait encore du chemin à faire pour arriver au niveau de son supérieure mais ça viendrait doucement. Lucius savait et avait vu des choses qu'elle ne pourrait jamais imaginer dans ses rêves les plus fou, il avait énormément voyagé aussi ce qui était un avantage considérable. La démone elle avait les livres qui lui permettaient de par faire sa culture et son savoir sur tout type de domaine elle avait envie de connaître un maximum de chose sur un peu tous les sujets qui pouvait exister. L'histoire était son domaine de prédilection les guerres, les croisades toute l'histoire de l'Erade elle le connaissait par cœur. Les légendes et conte folklorique aussi l'intéressait beaucoup, car il y avait toujours une par de vérité dans ses histoires ce que l'on raconte.

    Elle écouter attentivement les paroles de Lucius le descriptif de la mission est toujours très important pour un mercenaire il n'a pas droit à l'erreur, car c'est lui qui met sa vie en dangers pour une tiers personne. Une erreur est souvent fatal, puis le travail mal fait Shâal ne supporte pas quand elle a un travail à faire elle le fait bien ça peut prendre un peu de temps c'est pour ça qu'elle ne travaille pas avec n'importe qui. Car sa manière de travaillait à elle était spécifique au culte de Slaanesh, on ne doit surtout pas la presser elle connait son travail et éviter de lui donner des ordres, car ça casse son inventivité elle est très précise ne laisse jamais rien au hasard enfin quoi que si un peu en effet sans hasard pas de sensation forte. Dans tout les cas elle est très préparée avant de commencer son œuvre. Chaque demande qu'elle reçoit est pour elle un nouveau tableau vierge sur lequel elle doit à chaque fois preuve d'un peu plus d'originalité que pour le précédent chaque œuvre étant personnalisé à sa façons la perfection il faut le prendre et non attendre qu'elle vienne à nous. Elle buvait les paroles de l'éternel quand il lui parla de sa récompense sa alerta tout les sens de la démone qui se mordit légèrement les lèvres de manière assez sensuelle une partie de sa phrase émoustillait vraiment l'intérêt de la démone de Slaanesh qu'elle était. Enfin avant d'avoir droit une récompense il fallait déjà accomplir la mission qu'il lui demandait.


    « Slaanesh sera me guider jusque se lieu sans que j’ai besoin d’en prononçait le nom. »

    Sa mission était simple récupérer des informations, mais c'était aussi comme chercher une aiguille dans une meule de foin les rumeurs sur se dit démon se multiplie à toute vitesse. De plus comment faire pour distinguer les vrais, des rumeurs infondés ça risquait d'être très long pour réunir des informations juteuse qui pourrait aider les Emperor's Children dans leur combat. Heureusement qu'elle touché une par de son salaire des maintenant car elle n'était pas sur dans voir la fin rapidement, la démone ferait son travaille bien comme il faut peu importe le temps que ça prendra.

    « De quel type d’information avez-vous besoin plus précisément sur ce démon ? »

    Avec un peu plus de précision peut être son aiguille se transformerait en petite cuillère. Doucement elle porta de nouveau son verre à ses lèvres buvant quelque gorgé du nectar fruité qui se trouvait dans son celui-ci. Un de ses ongles de métal cogna sur le verre accidentellement émettant un petit bruit qui dans cette pièce assez silencieuse donna l’impression à la démone de faire énormément de bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Lucius l'Eternel

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 32
Camp : Les Elus du Chaos
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Sam 23 Jan - 14:03

    Il devait bien l'admettre, la mission qu'il confiait a la démone n'était guère de tout repos. Lui même avait travaillé dessus pendant plusieurs mois sans aucun succès. Pour finir, Lucius en était venu a la conclusion qu'il était maintenant bien trop connu aux terres oubliées pour parvenir a afficher un « air innocent » assez crédible. A vrai dire, les Emperor's Children jouissait maintenant d'une réputation telle qu'il était bien difficile de passer inaperçu pour son second ou ses membres les plus influents. Il fallait donc s'employer a utiliser de manière efficace le culte de Slaanesh. Il avait eu l'intention d'aller directement au manoir pour savoir quels agents mettre directement sur l'affaire, mais finalement, la bonne fortune avait guidé ses pas sur le chemin de cette très charmantes jeune elfe devenue démone par le processus de possession qui lui semblait pouvoir parfaitement faire l'affaire. Comme elle, il dégustait son verre tranquillement, sans se presser, la gardant toujours dans son champ de vision pour deux raisons : la première était d'ordre purement pulsionnel, il appréciait toujours autant admirer les belles femmes quand il en avait une devant elle, surtout celle qui savait se mettre en valeur. La seconde était cependant plus professionnel. En étudiant les mouvements de chacun de ses muscles, il pouvait savoir si elle hésitait ou non, si elle avait des doutes ou des craintes particulière. Néanmoins, cela rejoignait également la première raison, car il pouvait aussi avoir de cette manière des indications sur les pulsions qui pouvait l'animer, ce qui ne gâtait bien sur rien !

    Elle se mordit les lèvres a l'énoncé du terme récompense, ce qui prouvait que bien des aspects de celle ci était capable de l'intéresser et d'éveiller son intérêt. Bien, cela ne ferait que la motiver a travailler d'avantage avec fureur et zèle afin de faire triompher le Prince Noir. Le sourire qu'afficha l'éternel fut assez évocateur sur sa satisfaction et les idées de récompense qu'il avait derrière la tête. Qu'allait t'il lui offrir d'abord ? L'argent ? La position sociale ? Le sexe ? Qu'importe dans le fond, elle en ressortirait grandie c'était certain. En tout cas, elle en aurait pour son argent et cela serait une image bien assez motivante pour qu'elle agisse dans les intérêts de la légion en gardant a l'esprit les récompenses encore plus fastidieuse qu'elle pourrait tirer d'une mission périlleuse comme celle ci réussit. En tout cas, la réponse fut parfaitement négocier et maitriser, c'était le genre de réponse qu'il fallait fournir lorsqu'un supérieur laissait ce genre de phrase en suspens. Pas de doute, les livres qui étaient présent dans cette pièce avait du lui servir, et elle avait du forcément faire preuve d'attention a chaque passage. Les historiens étaient tous des personnages atypique qui savait tirer des leçons des erreurs du passé. Pour un militaire, il était important de garder l'histoire bien ancrée dans sa tête afin d'être plus malin la prochaine fois. A l'exception des World Eaters, dont l'absence de cerveau était un mal endémique, les autres légions avaient été capable d'apprendre de leurs erreurs, mais aucune ne l'avait mieux fait que les Emperor's Children. Elle marquait donc de nouveaux point dans l'estime de son chef.

    Elle prit le temps de réfléchir, probablement par ou elle pourrait commencer. Le travail était réellement difficile, certain criait sur ce démon des inepties a tout ceux qui voulaient les entendre, d'autre montait des embuscades aux personnes trop curieuse afin de pouvoir commettre des larcins et s'enrichir, bref il s'agissait d'une quête particulièrement difficile dans un monde impitoyable ou la sélection naturelle s'exercer sur le principe de la loi du plus fort ou du plus malin, bien que l'on trouve toujours plus gros et plus rusé que soit, ce qui montrait bien qu'il était impossible de dominer sur une éternité sans se montrer plus élevé que cela dans l'intelligence. Dominer par la peur ne servait a rien. Si le troupeau était persuadé que vous étiez généreux et attentifs a ses désirs, alors ils ne vous trahit pas. Voilà l'enseignement de Fulgrim, cette graine qui germe dans chaque Élu de Slaanesh qui travaille a la gloire éternelle de son dieu tutélaire. Ils étaient les seuls a pratiquer ainsi, bien que Tzeentch encourager a faire naitre l'espoir, il était si comploteur que des trahisons finissait toujours par apparaître dans son propre camps. Toutefois, de tous les princes démon, Magnus avait toujours été le plus fiable pour les Emperor's Children. Shâal demanda donc quels informations il avait besoin, ceux a quoi il répondit


    « Avant tout de l'ordre de sa puissance et de celle des armées. Nous ne savons pour l'instant que la personne qu'il sert. Son identité pourrait nous être utile, il pourrait s'agir d'une vieille connaissance qui ce soit fait oublier. Si vous vous en sentez capable, n'hésitez pas a faire disparaître certaine personnes de son entourage, chaque mort dans son appareil nous facilitera la tâche. »


    Ceci représenterait un bonus, qui bien évidemment, engendrerait récompense. Après une nouvelle gorgée de son nectar, Lucius reposa son verre sur la table a coté du canapé ou il était assit, tout en affichant un air satisfait mais aussi séducteur il fallait bien l'admettre. La pose qu'il avait pour se tenir assit sur ce canapé était bien suggestive, surtout avec son armure moulant parfaitement sa musculature. Après des siècles de pratique, il n'était de toutes façons plus capable de se déplacer autrement que de cette manière, aimant tout autant qu'elle plaire et séduire. Bien qu'il en avait une très bonne idée, il restait une question a débattre : la récompense. Que pourrait telle bien trouver a son goût ? Le plus simple restait encore de demander, même si en quelque sorte, cela ressemblait a une provocation, une perche tendu, une manière peut-être aussi de la tentée a braver les barrières...

    « Dites moi, que souhaiteriez vous en récompense de ceci ? N'oubliez pas, une partie maintenant et une autre après la fin du contrat, donc n'hésitez pas a exprimer plusieurs souhait... »
Revenir en haut Aller en bas
Shâal Luthar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Camp : Maléfique
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Dim 24 Jan - 18:38

    Très alléchant comme proposition comment refuser pareil demande, surtout quand c'était l'éternel qui demandait si gentiment. La démone eu un temps de réflexion pas bien long ni très cours juste ce qu'il fallait de temps pour répondre à se type de demande. Qui plus est c'était un petit challenge qui mettrait ses compétences en jeu pour faire partie de la légion elle devait en quelque sorte faire ses preuves, c'était risqué oui très risqué même certes, mais le risque est tellement excitant une autre motivation. Les cultistes du plaisir aimait les sensations forte elle en trouverait certainement quelque une durant cette expédition, les démons sont tellement simple d'esprit et corrompu suffit de leur graisser un peu la patte voir, le simple plaisir de la chaire peu les faire pencher de votre coté. Enfin encore fallait-il trouver les moins scrupule parce que même si certain démon sont simple d'esprit d'autre sont plus futés et parfois en plus d'être futés ou simple d'esprit ils sont loyaux envers leur maître. Ce qui pourrait causer quelque désagrément à la démone enfin elle était assez douer pour se jouer de la plupart d'entre eux, et si ce n'était pas le cas se faire passer pour ce qu'elle n'est pas était aussi dans ses cordes il faudrait mieux commencer par ça d'ailleurs. Shâal n'était pas très connue tout du moins pas autant que Lucius pouvait l'être lui, la démone était une simple mercenaire certaine elle douée dans son domaine elle avait pas mal de demande, mais pour des petits boulots intéressants que ne lui prenait pas vraiment la tête. Son travaille c'était presque plus un passe temps et son gagne pain qu'un vrai travail à ses yeux, si elle n'était pas aussi dépensier et énergique elle resterait surement cloîtré chez elle à longueur de journée. Quoi que ce ne serait pas digne d'un démon de Slaanesh un tel comportement, les cultistes du plaisir on besoin de sensation et de se surpassés pour se rapprocher toujours un peu plus de la perfection et de leur dieu.

    Shâal regarda son supérieure bien installé dans son canapé la position dans laquelle il était assise c'était presque une invitation à se moment là. La démone termina son verre le posant à son tour sur la table devant elle comme tout les objets de la pièce ce n'est pas une table de récupération, mais table au bois vernis sculpté à la main. Si les hommes n'avait aucun scrupule à couper les arbres à en faire magnifique objet, les elfes eux ne touchait pas à la mère nature qui était pour eux une chose très importante. Enfin pas les elfes de la pénombre qui eux était une autre sorte d'elfe à vrai dire qui n'avait que faire des principes de leur cousin et qui se rapprochait plus des démons dans leur manière de penser et d'agir. Quoi que les elfes avaient plus de jugeote que les simples démons. Elle se retourna vers son supérieure elle le regarda un moment installé là dans son armure d'ébène luisante on devinait aisément les contours et les dessins des muscle de l'éternel tellement alléchant. Se serait une offense à Slaanesh de dire que se corps recouverte de certes magnifique armure noir n'était pas séduisante, il lui donnait envie de se réfugier dans ses bras et de ne plus jamais en sortir. Elle était presque jalouse de la beauté de son supérieure un sculpté par Slaanesh lui même.

    Et la demande qui suivit n'était que de la pure provocation le sourire de la démone s'élargissait elle en ria même très légère un rire distinguer pas un rire horrible qu'on peut entendre provenir du fond d'une taverne insalubre, elle le fixait avec un regard assez explicite ce n'est pas le genre de chose qu'on demande à une cultiste du plaisir car la réponse était évidente et pure logique. Il parlait de récompense alors qu'elle n'avait pas encore accepté la mission enfin il paraissait évident qu'elle dirait oui.


    « Hé bien je n'ai pas tant besoin d'argent en tant que mercenaire je gagne assez bien ma vie pour m'offrir ce que je désir. Ce que je ne peux pas m'offrir avec de l'argent vous êtes bien le seul à pouvoir me l'offrir. A commencer par une belle offrande à Slaanesh et pour finir peut être une place de choix dans la légion. »

    Shâal n'avait pas besoin d'argent alors ça elle en avait pas le moins du monde besoin, ce qu'elle voulait c'était faire partir des Emperor's children, mais ne brûlons pas les étapes car sinon elle risquerait de se retrouver vite au pied du mur incapable de faire quoi se soit. Un petit place dans la légion ce n'était pas rien enfin encore fallait-il qu'elle réussisse cette mission enfin elle ne réussissait pas ça l'étonnerait qu'elle en sorte vivante aussi. Elle faisait pas des rechercher sur n'importe quel démon si elle se faisait prendre elle ne pourrait s'en sortir aussi facilement que les autres fois enfin elle faisait rarement des erreurs enfin ça arrive malheureusement à ses yeux c'était une tare un poids pesant sur ses épaules. Elle avait tellement cette volonté de bien faire qu'elle en arrivait à faire des erreurs toute bête, mais ce coup si pas le droit à l'erreur sinon c'était vraiment finit.

    Enfin à se moment la ce n’était pas vraiment la chose qui la préoccupé le plus, la chose qui l'obsédé c'était Lucius qui était assit juste à coté d'elle dans une position peu propice à une conversion avec démone comme elle. Elle ne put se retenir cette fois elle se rapprocha de lui posant une main sur une de ses cuisses elle prit appuie sur celle-ci son visage à quelque centimètre du siens. Elle était à quatre pattes sur le canapé se fixant de ses yeux bleues azur avec insistance, une pointe de charme et de douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Lucius l'Eternel

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 32
Camp : Les Elus du Chaos
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Lun 25 Jan - 21:05

    Il avait eu beaucoup de mal a construire le physique qu'il avait aujourd'hui. Même aidé par Slaanesh, cela ne fut pas facile. Lucius avait eu deux objectifs : en tant que gladiateur, il n'avait pas voulu renoncer a ses muscles afin de conserver de la puissance en combat. Toutefois, la montagne disgracieuse qu'il était alors qu'il combattait le fouet en main dans l'arène n'était pas une belle icône pour Slaanesh, pas digne d'un second de Fulgrim, avatar de perfection en ce monde. Afin d'être digne de sa chef, il avait donc consenti a faire des efforts pour obtenir un physique plus proche de l'adonis que du golgoth. Si ses muscles étaient toujours saillant et parfaitement dessinée, apte a plaire a n'importe quel femme, il n'en était plus grossier comme autre fois et lui permettait également d'être bien plus agile, en harmonie parfaite avec ses pouvoirs. Il s'était également rendu compte qu'il était bien plus facile de faire l'usage d'un fouet avec ce physique. Ensuite il avait fallut adopter un comportement et une gestuelle apte a incarner le dieu des désirs a la perfection. Séduire les jeunes femmes restait l'un de ses plaisirs les plus gratifiant pour un élu de Slaanesh, et pour y parvenir, il ne devait plus avoir cette tête qui faisait tant peur a ses adversaires avant. Pour cela, l'armure disposait d'un masque bien pratique et en plus sa puissance était maintenant telle qu'il pouvait facilement impressionner ses ennemis les plus faible. Mais toutefois, lorsque la séduction entrait en jeu, alors il laissait tout cela de coté pour se montrer le parfait gentleman, beau comme un dieu et aussi courtois que n'importe quel noble des cours des royaumes de l'ordre de l'Erade. Jamais Lucius n'avait réellement eu de difficulté a séduire des jeunes femmes, et dans le cas contraire, son pouvoir pouvait toujours venir a bout des résistances les plus fortes.

    Ici toutefois, il n'aurait pas besoin de faire preuve de grand effort pour convaincre. En effet, il était évident qu'ils étaient attirés l'un envers l'autre depuis le premier regard, et savoir comment cela allait finir, lorsque l'on tenait compte du fait qu'ils étaient tout deux élu de Slaanesh, n'était pas très difficile a deviner. Malgré l'éloignement des grades, cette barrière allait finir par voler en éclat pour un doucereux moment de plaisir, intense et puissant, offrande au prince des plaisirs et également a soit même finalement, assouvir cette pulsion, ce besoin qu'ils avaient tout deux depuis qu'ils s'était vu, faire l'amour...Tout simplement ! Ce qu'elle demandait pour accomplir la mission était assez simple : elle voulait d'abord une offrande a Slaanesh puis après la mission des facilités d'entrée aux Emperor's Children. Il lui ferait carrément rencontrer Fulgrim, le plus grand honneur que pouvait attendre un cultiste, d'autant plus que la princesse démoniaque n'était jamais avare de doucereuse attentions envers ses cultistes. Elle vint le rejoindre sur le canapé, a quatre pattes, posant une main sur sa cuisse et rapprochant son visage du sien. Le second posa une main sur la joue de la belle cultiste, pouvant enfin connaître la douceur de sa peau. Elle était particulière, probablement l'effet de la possession démoniaque. C'était l'un des charmes de ce tour, l'on ne savait jamais sur quoi l'on allait réellement tomber...

    Car selon le démon choisit, et il en existait des milliers de type différent, cela pouvait changer. Même si bien sur, les démons de Slaanesh avait une particularité propre, il pouvait changer entre eux. Il ne savait pas a quoi pouvait ressembler la démone avec qui elle avait fusionnée, mais elle ne devait pas être disgracieuse également pour avoir donner après fusion cette silhouette si magnifique. En effet, parfois, l'élu choisissait mal son démon, et le résultat pouvait être catastrophique ! Mais elle avait sut donnée a sa peau des reflet bleuté qui lui donnait une beauté si grande qu'elle donnait envie qu'on y goutte. Son corps était un véritable appel au plaisir, comme tout élu de Slaanesh se devait d'être ! Même le parfum de son corps était exquis, maintenant qu'elle était si proche de lui, il pouvait le sentir. Oui, il n'allait surement pas regretter cette offrande en sa compagnie. Un sourire se dessina sur ses lèvres, a vrai dire, concernant la récompense, il n'en attendait pas moins. Il l'avait suffisamment provoquée pour qu'elle finissent par répondre a ses avances après tout !


    « Cela me semble honnête...Accordée... »

    Susurra t'il simplement avant de coller ses lèvres aux siennes pour un langoureux baiser. Allant rechercher sa langue pour la nuer a la sienne, il rapprocha également son corps du sien afin de pouvoir caresser ses fesses galbée, une chose qu'il avait envie de faire depuis qu'elle s'était penchée et lui avait montrer cette partie de son corps. Son touché sensuel était bel et bien celui de sa peau, son armure semblait disparaître quand on le touchait pour le caresser ou si lui même faisait une caresse érotique. C'était d'un des secrets de cette armure qui était une sorte d'objet de désir. Pour voir le corps entièrement nue de Lucius, il fallait en caresser sensuellement chaque partie pour que l'armure disparaisse, rallongeant ainsi quelque peu la période de découverte des corps. Un bien beau cadeau, l'homme appréciant particulièrement cette capacité de son armure, car elle rendait ses contact intime avec les femmes bien plus intense. Le toucher de ses fesses étaient encore plus agréable que celui de ses joues, il les malaxa pendant tout le baiser, se laissant aller a en découvrir chaque parcelle de la peau et de les recouvrir de ses doigts, avant finalement de remonter ses mains vers son bustier, bien décider a l'en défaire en déliant les lacets qui le maintenait fermer. Il avait un toucher lent et sensuel, une main assurée mais douce qui était capable d'éveiller facilement les sens, alors qu'il avait laisser ses lèvres se perdre dans le cou de Shâal pour venir y donner des petits baisers langoureux. Une fois le lacet venu tout en bas, il s'écarta un peu pour laisser le corset descendre, mais semblait vouloir d'avantage ressentir sa poitrine plutôt que de la voir d'abord, puisqu'il colla de nouveau la jeune femme a lui pour un baiser. Après tout, c'était elle qui recevait la récompense, il fallait donc que cela soit surtout inoubliable pour elle. Bien sur il comptait bien en profiter, et si elle était de très bon goût, il la conseillerait a Fulgrim, mais d'abord il fallait bien savoir ce qu'elle valait, ce n'était que le début, et il allait bien en profiter...
Revenir en haut Aller en bas
Shâal Luthar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Camp : Maléfique
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Sam 30 Jan - 20:21

    Quand elle avait voulu faire la possession démoniaque elle avait aussi voulue conserver quelques atouts qu'elle avait en tant qu'elfe, les elfes sont les créatures les plus belles de ce monde tout en finesse sans presque aucun défaut. Bien-sur son choix avait du être plus délicat elle voulait être plus belle et non se retrouver avec encore plus de défauts qu’avant. Son ouïe et la légèreté de ses pas la rendant plus gracieuse, ses gestes était d'une douceur et d’une légèreté un elfe s'il ne veut pas être entendu il ne se fait pas entendre par contre lui vous entend très bien. Le murmure de Lucius elle l'entendit aussi bien que s'il avait parlé normalement elle était peut être changé de corps, son sang c'était mélangé à celui d'un démon, mais apparemment il restait très dominant. Les reflets bleu de sa peau en était la preuve même, ils venaient surement des quelques pigments de son ancienne peau noirâtre qui avait du rester. Ça ne la rendait que plus belle. Son choix prit longtemps à être fait et elle n’eut pas à le regretter jusque maintenant, un elfe est étonnement rapide et léger bien qu’il soit aussi grand pour la plus par ils mesurent dans le un mètre soixante-dix facile. S’il l’avait vu avant sa transformation il aurait constaté beaucoup de changement chez elle, m’enfin rare sont les personnes au courant de son changement de corps elle n’avait pas tenu à mettre au courant trop de monde puis à quoi bon elle n’avait pas d’amis réellement ici bas. Juste des connaissances et des gens assez important qui pouvait en cas de problème lui venir en aide, la cultiste qu’elle était n’avait pas chômé pour être quelqu’un même de discret il faut connaître les bonnes personnes. Enfin Shâal les avait prit par un très bas instinct et ainsi il devenait que plus doux avide de satisfaire de nouveau ceux-ci avec elle. Avec un peu de volonté et le corps qu’elle possède elle n’avait pas de mal à sortir accompagner, enfin il vos mieux être seule que mal à accompagnée rare était les êtres répondant aux critères de beauté de la jeune femme.

    Le contact chaud et humide des lèvres de l’éternel la firent frissonner un premier temps, un premier baiser très langoureux elle ne risquait de l’oublier de sitôt ce baiser. Elle répondit à se baiser avec fougue voulant montrait sa bonne volonté, mais aussi se désir qu’elle sentait brûler au fond-elle. Il se rapprocha d’elle elle put sentir sa main la caresser enflammant du bout de ses doigts la peau crémeuse de la démone qui frissonna de nouveau. Comment un être aussi parfait pouvait avoir été gladiateur il sentait si bon et ses mains était particulièrement douce il y avait pas mal de contradiction chez cet homme qui le rendait très excitant. La démone posa sa main sur le torse chaud et musclé de Lucius lui rendait les caresses qu’il lui avait offerte elle put constater quand le touchant son armure d’ébène luisant disparaissait pour laisser place à sa peau. Une peau blanche laiteuse au touché voluptueux qui faisait doucement sourire la jeune femme. Aux files de ses caresses elle découvrait petit à petit le corps de son supérieure cette armure était particulière un beau cadeau de Slaanesh. Elle voyait se dissoudre l’armure au contact de ses doigts la laissant ainsi caressait la peau de Lucius, elle trouvait sa particulièrement amusant.

    Les mains de son supérieur était posé sur ses fesses elle était ronde et ferme sans être non plus dure juste se qu’il fallait. Et apparemment elles plaisaient beaucoup à l’éternel qui durant tout un baiser les malaxèrent activement, puis il passa ses mains sur son dos défaisant les lacets de son corset. Les mains de son supérieure prenaient leur temps donnant ainsi à la démone celui d’apprécier chaque caresse habille de celui-ci le contact de ses doigts sur sa peau l’enflammait un peu plus. Elle frissonnait à chacun de ses contacts il était très doué pour mettre en condition les femmes. Défaite de son bustier l’éternel la colla à lui il pouvait ainsi sentir sa poitrine nue et généreuse sur son torse chaud il lui offrir alors un nouveau baiser. Shâal laissait ses mains glisser ici et là sur le corps de son supérieure elle découvrait lentement celui-ci elle faisait le contour de chaque muscle elle imprimer dans sa mémoire cet instant et le corps parfait de Lucius.

    La démone voulait être capable de le redessiner plus tard les yeux fermaient, être capable de deviner la texture de sa peau et aussi de reconnaître la musique des battements de son cœur pendant l’acte, parce qu’elle espérait bien que ça recommencerait plus tard. Elle jouait avec la langue son supérieure posa sa main sur sa nuque resserrant encore leur étreinte buccal. Son corps contre le siens elle continuait à le caresser avec lenteur insistant sur certain point sensible et bien entendu son bassin coller contre le siens elle fit quelques mouvements de va et vient lui montrant qu’elle le désirait et plus qu’un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Lucius l'Eternel

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 32
Camp : Les Elus du Chaos
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Dim 31 Jan - 19:04

    Ses caresses sensuelles étaient d'une rare qualité chez une cultiste de se niveau. Avoir choisit la possession démoniaque lui permettait de combler sa relative jeunesse et son manque d'expérience dans le domaine, mais après avoir connu l'acte avec lui, elle aurait probablement beaucoup d'enseignement a en tirer pour améliorer son « jeu ». Car tout cela n'était qu'un jeu d'offrande a Slaanesh ou l'élu trouvait son compte de plaisir et de sensations forte qu'il offrait a Slaanesh. Jamais l'idée d'un quelconque amour pour autre chose que Slaanesh n'existait chez les Emperor's Children, rien d'autre qu'une éternité de plaisir, construire la plus grande orgie de l'histoire, faire de ce monde une anarchie dédié au dieu des plaisirs, afin que le Prince Noir les récompensent par une plus grande abondance encore de ses plaisirs interdit ! Plus, toujours plus, voilà une partie importante de la mentalité, même s'il fallait voir toujours plus haut, progresser dans la hiérarchie des plaisirs et se montrer toujours demandeur, en vouloir et ne jamais abandonner la plus belle des voies de la planète, voilà le sel de la vie ! Elle se colla a lui et fit des mouvements de vas et vient afin de montrer clairement qu'elle en voulait alors qu'elle l'embrassait toujours avec plus de passion, posant une main sur sa nuque afin de s'assurer probablement qu'il ne décolle pas ses lèvres des siennes. Il n'en avait pas l'intention dans l'immédiat et la laissa faire donc en laissant sa main parcourir sa chevelure ainsi que son dos nue maintenant, puisqu'il ne restait plus que cette petite jupe noire pour l'avoir nue devant lui. Il la laissa découvrir chaque parcelle de son corps magnifiquement sculpté comme il le faisait pour le sien, chacun étant naturellement attiré par l'idée de conserver une mémoire des formes de l'autre et du contact du toucher, de reconnaître sans même voir...

    Il fallait cependant bien que leurs lèvres se décolle un jour pour pouvoir poursuivre l'action, et il fini par le faire, toutefois après de longue minutes afin qu'elle puisse également se souvenir de l'intérieur de sa bouche. Ses lèvres chaudes parcoururent son corps pour le couvrir de baiser parfois tendre, parfois plus extrême, mordillant quelque peu la peau sur les reflets bleutée. Il alla également masser sa poitrine généreuse. Dans sa générosité habituelle, Slaanesh dotait les femmes qui le vénéré de poitrine opulente, sachant très bien qu'elle parviendrait a faire plus d'heureux de cette manière. Toutefois, certaine en disposait dès le départ et d'autre n'en avait jamais, mais il était souvent mal vue que la poitrine ne soit pas volumineuse dans le culte, car cela était par beaucoup considéré comme une preuve que le Prince des Plaisirs n'offrait pas sa confiance a la jeune femme et qu'elle devrait redoubler d'effort afin de le satisfaire et d'obtenir enfin cette poitrine tant convoité ! Il ne savait pas a quel catégorie appartenait cette jeune femme, mais une chose était sure, sa poitrine était belle et particulièrement bien formée. Il la massa en alternant de manière empirique le rythme, tantôt rapide en pinçant fort les tétons, tantôt beaucoup plus lent, les frôlant presque du plat de sa main et du bout des doigts afin de crée le petit électrochoc. Mais il n'en avait pas encore fini avec eux. Son visage descendit plus bas que son cou, plus exactement, il soulevait la jeune femme plus haut afin que ses seins soit a portée de ses lèvres et de pouvoir les sucer et les mordiller sans aucuns problèmes.

    Ses mains elle descendait avec grâce le long de ses flanc, celui si semblait presque prendre un malin plaisir a rechercher les zones des reflets pour les caresser afin de savoir si elle procurait a lui ou a la jeune femme une sensation particulière qui serait plus plaisante au toucher. Mais tout ceci n'avait qu'un seul but : agripper la jupe et la faire disparaître, ultime barrière de vêtement qu'il ne voulait plus voir. Impatient ? Non, pas réellement, simplement, il tenait a ce que Shâal garde cela bien en mémoire. En prouvant a quel point il pouvait être le meilleur comme le disait Fulgrim, Lucius continuerait a faire progresser sa réputation et lui donnerait envie de retenter l'expérience, bien que sans qu'il le sache, elle y songeait déjà. Il empoigna la ceinture de la jupe pour la faire descendre rapidement puis allongea le corps de la cultiste sur le divan. Il voulait simplement lui faire prendre son pied, quelque chose qu'elle ne connaitrait plus jamais avec un homme, qu'elle ne pourrait surpasser qu'en s'unissant a Fulgrim elle même. Il fini par quitter sa poitrine et laisser ses baisers descendre doucement vers le nombril, a l'intérieur duquel il laissa sa langue se glisser afin de le parcourir, puis descendre encore jusqu'à atteindre son antre des plaisirs. La partie la plus sensible. Il savait quoi faire...

    D'abord la faire attendre et languir, ne pas lui offrir directement le plaisir qu'elle rechercherait, non pour que cela soit parfait, il fallait automatiquement faire monter la pression. Ainsi, il prit bien le temps de caresser et de lécher l'intérieur de ses cuisses d'abord, les mordillant d'ailleurs quelque peu afin de faire monter la pression, puis laissa sa langue parcourir enfin son intimité sur les lèvres de celle ci, tournant autour sans pour autant rentrer afin de sentir la chaleur monter. Il guetta les gémissements, et ne fit son entrée que lorsqu'il les jugea satisfaisant. Lors d'une nouvelle conquête, il fallait toujours lécher chaque partie du corps afin de connaître la plus sensible, celle qui était la plus apte a offrir le grand frisson. Pour cela, il suffisait de se référer au mouvement des cuisses. Lorsqu'elle se refermait, c'est que généralement il s'agissait de la bonne pioche ! Parfois, la demoiselle en question posait également les mains pour lui faire comprendre de poursuivre a cet endroit, il guetta donc une réaction en espérant qu'elle apprécie ce traitement de faveur qu'il n'offrait plus a n'importe qui...
Revenir en haut Aller en bas
Shâal Luthar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Camp : Maléfique
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Mer 17 Fév - 17:06

    Chez les cultistes de Slaanesh et d’autant plus chez les cultiste de la trempe de Lucius il n’y avait pas d’amour dans cet acte il n’y avait que le Prince Noir et les offrandes qui étaient réellement importante. Alors que chez d’autre offrir son corps à une personne du sexe opposé était une marque d’affection et d’attachement toute particulière. Au culte du plaisir en généralement s’il passait un bon moment avec une cultiste il pouvait réitérer l’expérience en poussant toujours plus loin le but étant bien d’en avoir toujours plus et de connaitre des sensations toujours plus forte. La qualité des caresses qu’il lui offrait n’étant en rien comparable à tout ce qu’elle avait connue jusque maintenant la démone sentait son corps s’engourdir lentement sous l’effet du plaisir. Atteindre l’apogée de ses sensations voilà qu’était réellement le but de ses caresses, de ses baisers qui soutiraient à la démone quelques gémissements plus ou moins discrets de plaisir. Les muscles de Shâal se contractaient, crispaient et se détendait la faisant légèrement se tortillait dans un sens puis dans l’autre selon les caresses offertes par Lucius. A cet instant rien ne comptait plus, ni le temps, ni les mots tout allait tellement vite, mais on aurait aussi dit que cela durait une éternité. Un moment d’éternité merveilleux il faut bien le dire elle voulait qu’il prenne son temps, mais elle désirait aussi qu’il se dépêche d’aller plus loin. Juste l’intensité de ses quelques minutes était mémorable pour la démone qui se laissait de plus en plus partir, envoutée par le désir.

    L’éternel insistait sur quelque partie tout à fait particulière du corps de Shâal des zones de son corps qui brillait d’un étrange reflet bleuté. Elle-même ne savait pas trop pourquoi ces zones brillaient ainsi, mais elle avait bien compris qu’il s’agissait d’une chose dû à la possession démoniaque et c’était surement des restes de son ancien épiderme bleu noirâtre qui était partie en lambeau se jour là. Quand il caressait ou posait ses fines lèvres humides sur ces zones elle ressentait comme un coup de courant lui parcourir le corps à tout vitesse. Ses reflets est ce, une simple erreur ou un petit cadeau de Slaanesh ? Elle ne le savait pas tellement elle-même en tout cas les sensations qu’elles procuraient faisait beaucoup d’effet à la démone. Lors de ses offrandes Shâal se sentait proche de son dieu, comme s’il les voyait les observait profitant lui aussi du spectacle et s’il lui plaisait et bien ils auraient sans doute des récompenses. Mais ce n’était pas tant les récompenses que Shâal cherchait c’était être une de ses favorites faire partie du petit cercle de privilégier qu’était les Emperor’s Children. Elle voulait de son dieu de l’amour et de l’affection toute particulière quelque chose qu’elle ne trouverait surement jamais ici surtout sur les terres démoniaques.

    Il la souleva pour mettre sa poitrine au niveau de ses lèvres il s’occupa de chaque partie de son corps avec beaucoup d’attention, chaque contact offert par son supérieure était une rivière de sensation des plus agréables. Cette merveilleuse poitrine qu’il prenait plaisir à malaxer d’abord avec ses mains puis ensuite avec ses lèvres elle n’avait pas toujours était ainsi bien que les elfes de la pénombre n’ont pas de si petite poitrine elle avait quand même bien prit un tour de poitrine après la possession démoniaque la démone avec qui elle avait fusionné n’avait malheureusement pas tant de poitrine que ça. En tout cas depuis se jour ou son corps c’était métamorphosé la jeune femme se sentait bien plus belle car oui son dieu elle en était sur lui avait fait quelque cadeau durant cette transformation. Shâal était bien plus fière de son corps il était une œuvre d’art que le pinceau du Prince Noir avait effleuré elle le mettait en avant sans trop en faire la qualité était là et elle se voyait à des kilomètres à la ronde alors à quoi bon les tenus d’Eve ?

    La jeune femme laissa faire l’éternel qui doucement changea la donne la faisant basculant sur le divan une fois qu’il l’eut défait de sa jupe. Couchée sur le divan elle sentit ses lèvres quitter sa poitrine pour glisser lentement sur sa peau rejoignant tout d’abord son nombril il si arrêta quelque seconde il y joua et reprit sa route en descendant lentement. Il arriva entre ses jambes ce que bien sur elle apprécia plus ou moins qu’il la faisait encore attendre même une fois arrivé là ou il voulait. Elle se tortillait toujours dans un sens puis dans l’autre de plaisir et gémissait avec une certaine impatiente. Elle sentait bouillir de désir comme si son corps entier d’un même et puissant feu, sensation agréable et douce et le meilleur était encore à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Lucius l'Eternel

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 32
Camp : Les Elus du Chaos
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   Jeu 25 Fév - 15:40

    Comment les mécréants mortels pourraient-ils comprendre ? Eux qui étaient élevés dans une pudeur excessive et inutile, bridant ainsi leurs sens et leurs perception des réalités. C'est les religions impies qui avaient inventé la morale, la pudeur et tout autre sorte de chose idiote qui ne permettait pas encore au culte de se répandre dans le monde entier. De tous les ennemis des légions du Chaos, les puritains et les hommes d'églises étaient les pires ! Dans leur folie fanatiques et leurs dévotions envers leurs faux dieux, ils s'obstinaient a vouloir réduire les autres religions aux silences. Les pauvres fous, même leur foi absurde n'était pas de taille a lutter contre celle des légionnaires du Chaos, et la puissance des dieux étaient absolu. Toutefois, Lucius n'avait pas oubliée la leçon que les couvent de sœur avait infligé aux World Eaters d'Angron mille années plutôt et ne risquait jamais de sous estimé un ennemi car il prenait avant toujours les informations dont il avait besoin. Dans sa vie de mortel, il avait été soldat avant d'être gladiateur, il savait donc que ce genre de choses étaient essentiel a la survie de son unité, qui a quand même frôler une fois la destruction pure et simple. Toutefois, le pouvoir des Immortels s'effritait et bientôt, les Kashra n'existeraient plus en tant qu'une unité constitué, ils allaient devoir se faire une raison : il était impossible de défier des dieux, et tout ceux qui s'y risquait sans soutien d'un autre divin n'étaient destinée qu'à disparaître dans les limbes...

    Ainsi, alors que les cultes impies et ridicule se laissaient aller a ne réserver l'acte sexuel que comme une marque d'affection, pour un cultiste, il s'agissait avant tout d'un véritable office religieux. Le Prince Noir réclamait ce genre d'offrande dont il était très friand. La voie de la séduction était la plus prisés, et même si les Emperor's Children recherchaient a atteindre la perfection dans nombre de domaines, aucun n'étaient prit d'avantage aux sérieux que celui du sexe dont ils étaient les chapelains, portant la parole de la corruption et de la perversion dans le monde entier. Lucius avait put le constater durant ses voyages, les paroles de morales étaient faible et s'effondrait lorsque l'on était capable d'offrir de parfaite démonstration de la beauté et des plaisirs que pouvait offrir le prince noir. Des quatre divinité du Chaos, bien qu'il était le plus jeune, Slaanesh était probablement celui qui s'attiraient le plus d'adepte, car son domaine de prédilection touchait toutes les races, toutes les classes sociales, le sexe pulvérisais les barrières en ramenant la créature a son état sauvage, débarrassant des vêtements et laissant les corps se satisfaire des pulsions les plus basses mais aussi les plus plaisante ! Le retour a l'état sauvage, mais dans une perfection rare. Encore une contradiction, puisqu'un Emperor's Children se doit d'être parfait dans tous les domaines et recherche donc toujours le plaisir du luxe et des belle chose, mais après tout, Luxe n'est qu'un diminutif de Luxure, et puis c'est dans la nature même de vouloir ce qu'il y a de plus beau.

    Lucius baignaient dans le culte depuis si longtemps qu'il en était devenu le second et hormis Fulgrim il était le mieux placé pour prêcher la Foi de Slaanesh sur les terres d'Erade. Le second avait de l'expérience et ce soir, il en faisait profiter une petite cultiste qui semblait appréciée le touché de ses mains et de sa langue experte. En se fiant a ses gémissements et aux réactions de son corps, il n'eut aucun mal a remarquer les parties les plus sensibles. Les reflets bleu semblait électriser ses sens, peut-être que les nerfs étaient plus sensible a cet endroit, il faudrait pour cela étudier le type de démon avec lequel elle avait fusionné, mais il y en avait tellement qu'il serait bien difficile de savoir de quel type il était. En tout cas, le choix fut judicieux, car son corps magnifiquement sculptées semblait plein de promesse et Lucius s'en délectait. Bien sur, c'était encore jeune et la jeune femme aurait besoin de plus d'expérience, mais aujourd'hui, Lucius allait lui offrir un frisson qu'elle n'avait encore jamais connu et il était en train de le prouver. Il attendrait qu'elle soit prête pour la phase suivante, c'est a dire qu'elle soit assez humide pour la suite, sinon, il risquait de trop lui faire mal. Parfois, il prenait un certain plaisir a faire souffrir les nouvelles trop collante a son goût en s'emparant d'elle sans aucun ménagement. Dans sa colère, il avait du en tuer quelques unes d'ailleurs, mais n'était jamais rester assez longtemps sur le lieu de son forfait pour le savoir.

    Il sentait son corps bouillir, elle devenait impatiente, son corps se tortillait, mais elle n'aurait plus très longtemps a attendre...Il la fit languir encore un peu, probablement par sadisme, avant de remonter doucement, en embrassant toujours chaque partie de son corps, s'attardant sur ses deux seins dont les extrémités étaient durcit par le plaisir. Puis il revint s'emparer de ses lèvres, mais plutôt que de s'attarder a caresser sa longue chevelure noire ou ses jolies fesses rebondie, il écarta un maximum ses cuisses, ce qui était préférable pour qu'elle ne souffre pas trop au départ. Pour cette fois, il irait doucement, pas trop vite afin d'éviter de lui faire de mal, pour rendre ce souvenir parfait, afin qu'elle ne l'oublie pas et en redemande, une motivation pour qu'elle accomplissent sa mission avec plus de zèle. Les adorateurs de Slaanesh maniait bien mieux la carotte que le bâton, et l'on donnait envie de protéger son supérieur en prouvant que l'on tenait a l'inférieur, et non en les traitant comme du bétail, enfin, jusqu'à une certaine limite bien sur...Après ce dernier baiser, il entra en elle sans forcer, lui laissant le temps de s'habituer a sa présence. Ainsi il put enfin combler son désir, mordillant quelque peu sa peau au niveau de ses épaules et remuant du bassin dans une cadence pour l'instant faible, mais qui allait crescendo...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au nom de Slaanesh [Shâal/18ans et +]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La destinée de l'Erade :: La Destinée de l'Erade :: ARCHIVES :: Archives RP-
Sauter vers: